Prolongation de l’état d’urgence au Portugal

Inclus dans ce message :  Commentaires du président et du premier ministre ,  État d’urgence prolongé , Pâques , Rappel de voyage, Tests.
Message du Président et du Premier ministre au pays:
Dans leurs messages au peuple portugais hier soir, le président, Marcelo Rebelo de Sousa et le Premier ministre António Costa ont confirmé que le gouvernement estimait que les restrictions avaient un effet positif sur la lutte contre la situation Covid au Portugal et ont également abordé la question des vaccins, avec Sr Costa expliquant: «Notre problème n’est ni la distribution ni la capacité professionnelle. Le problème est en dehors du Portugal et hors de notre contrôle et c’est la capacité de production de l’industrie ». Le programme de vaccination se poursuit et jusqu’à présent, un demi-million de personnes au Portugal ont reçu leur première injection.

En ce qui concerne l’effet positif des restrictions, ils ont dit «Le confinement décidé par le gouvernement le 15 janvier a apporté des résultats pour améliorer la situation épidémiologique au Portugal. Ainsi, et pour gagner la troisième vague en même temps que les futures vagues sont évitées, il devient nécessaire de ne pas assouplir les règles et de renforcer la lutte contre la pandémie.

Prolongation de l’état d’urgence:
L’état d’urgence a maintenant été prolongé jusqu’au lundi 1er mars. Toutes les réglementations existantes restent en vigueur, y compris l’interdiction de voyager entre les communes le week-end et la fermeture de toutes les entreprises sauf celles essentielles, mais à partir du lundi 15, les supermarchés peuvent à nouveau commencer à vendre des livres, ce qui est destiné à aider les étudiants. qui ont besoin d’y avoir accès pour leurs études.

Souvenez-vous s’il vous plaît, le gouvernement a autorisé le recouvrement immédiat des amendes en cas de non-respect des restrictions en vigueur.

Pâques : il y a des rumeurs selon lesquelles les restrictions resteront en place jusqu’après Pâques (4 avril), mais le gouvernement ne l’a pas déclaré pour le moment. Ils ont suggéré qu’il pourrait y avoir une nouvelle prolongation après le 1er mars, mais cela sera comme toujours basé sur leur évaluation de la situation à l’époque. Ce que le premier ministre a dit, est que Pâques « ne sera sûrement pas la Pâques que nous avons l’ habitude d’avoir » et que les célébrations de Pâques ne seront probablement pas autorisés.

Méfions nous de tous ces messages qui circulent sur les réseaux sociaux! On a même entendu parler du 27 avril! sans communication officielle, alors méfions nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X