Dernières Nouvelles d’Algarve (DNA) Covid du 29/03/2021 – suite et compléments

Les déplacements vers le Portugal sont strictement limités!

Il se murmurait depuis quelques jours les dispositions suivantes: voilà qu’elles sont ce soir officielles.

Le Portugal vient de décider, ce 29 mars, d’imposer une période d’isolement (de 14 jours) à tous les passagers arrivant de pays dans lesquels le taux de contamination COVID (mesuré par 100.000 habitants sur 15 jours) est supérieur à 500‘ : Ce qui est le cas actuel de la France. C’est ce qui est défini par le terme “isolement prophylactique”.

L’isolement prophylactique correspondant interdit à qui arrivera au Portugal venant de France, à partir du 1er Avril, 0h00, de sortir de chez eux, et de partager leur habitation avec d’autres personnes.
Pour les personnes ne pouvant garantir les conditions d’isolement aux autorités, le séjour sera imposé dans un hôtel, aux frais du voyageur. Cette disposition s’ajoute à l’obligation de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, dont nous vous avions déjà largement informé.
Vous pourrez retrouver les informations actualisées sur la situation et les obligations sanitaires sur le site de notre Ambassade de Lisbonne : https://pt.ambafrance.org/COVID-19-Deplacements-entre-le-Portugal-et-la-France . Voir également le site de l’ambassade de France à Madrid pour les déplacements en Espagne.

Concernant la vaccination, dont nous rappelons qu’elle n’est pas obligatoire, le Portugal a décidé de privilégier la vaccination des professeurs et personnels des écoles, dont la vaccination est maintenant en cours. Comme ailleurs en France notamment, le nombre de doses disponibles est encore très insatisfaisant, et la vaccination du public général de moins de 80 ans devrait attendre le mois de Mai.
Pour être inscrit pour la vaccination, vous devez posséder un numéro de utente (à 9 chiffres).

De nombreux compatriotes de plus de 80 ans nous ont déjà informés qu’ils ont été vaccinés, dans d’excellentes conditions. Si vous avez plus de 80 ans, ou des problèmes de santé le justifiant, vous pouvez vérifier si vous êtes bien inscrit pour la première phase (jusqu’à fin Avril), par le lien suivant : https://servicos.min-saude.pt/covid19/Login?ReturnUrl=%2fcovid19%2f%3fctx%3d6&ctx=6.
Pour la phase suivante, vous pouvez vérifier que vous êtes correctement inscrit : https://servicos.min-saude.pt/covid19/Login?ReturnUrl=%2fcovid19%2f%3fctx%3d6&ctx=6.
Contactez votre “centro de saúde” par e-mail, si vous n’en obteniez pas la confirmation.

———————– compléments———————————

Un certain nombre d’entre nous ont été surpris par les nouvelles exigences des autorités portugaises pour rentrer au Portugal dès le 1 Avril. L’ambassadrice de France à Lisbonne ( Mme Florence Mangin) a été interrogée sur certains points qui ont “surpris” . Voici ci dessous les réponses officielles .

Il est vrai que la mise en œuvre de la décision est rapide et nous oblige tous à nous adapter rapidement, le principe même de ce dispositif de quatorzaine remonte à fin janvier (despacho du 29 janvier 2021, publié au JO – qui listaient déjà à l’époque 8 pays européens comme entrant dans cette catégorie). Il prévoit le principe de mesures différenciées en fonction de critères épidémiologiques, et notamment la mise en place d’une période de quarantaine de 14 j obligatoire si le  taux d’incidence est égal ou supérieur à 500: cette disposition figurait sur le site de l’ambassade à l’époque ainsi que sur le site des Conseil aux voyageurs.

Les textes portugais ont toujours indiqué se fonder sur les chiffres publiés par l’Union européenne, en l’occurrence par  le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies : https://www.ecdc.europa.eu/en/cases-2019-ncov-eueea. Si il y a une différence entre le chiffre européen et le chiffre français, cette référence aux organismes européens est la ligne de conduite de tous les Etats-membres depuis le début de la pandémie.

Le  taux d’incidence (le taux d’incidence sur les derniers 14 jours est actualisé tous les jeudis) pour la France a été actualisé le jeudi 25 mars au soir, avec un taux supérieur à 500 (568) – il était auparavant en-deçà de 500 (468 le jeudi  18 mars). La date d’actualisation intégrant la semaine précédente, on est bien dans les 14 jours.

Pays européens ayant un taux d’incidence supérieur et égal à 500 et donc soumis à quatorzaine :
=  situation actuelle (11 pays concernés) : Bulgarie, République tchèque, Chypre, Slovénie, Estonie, France, Hongrie, Italie, Malte, Pologne, Suède.
= 15 mars  (7 pays) : République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Estonie, Hongre, Malte, Suède
= 26 févier  (5 pays) : République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Estonie, Lettonie.

De même que les déplacements entre communes sont prohibés en ce moment, des déplacement en dehors du pays doivent être considérés comme des exceptions dûment fondées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X