DNA (Dernières nouvelle d’Algarve) Covid du 17 février 2022

DNA COVID du 17/2/2022


LE PORTUGAL ABANDONNE LE PASSE SANITAIRE ET ENLÈVE PRESQUE TOUTES LES RESTRICTIONS

 
Le bout du tunnel ! Grâce à la décrue de la pandémie et face à la colère qui monte, le Portugal a décidé, comme dans plusieurs pays européens, d’alléger de nombreuses mesures sanitaires. Le gouvernement portugais vient en effet d’annoncer la fin du passe sanitaire (sauf aux frontières), ainsi que la levée de la plupart des restrictions.

Le Conseil des ministres a donc adopté le 16 02/2022 la résolution déclarant la situation d’alerte sur l’ensemble du territoire national continental jusqu’au 7 mars 2022 à 23h59 – qui n’est plus en vigueur dans la situation de calamité – et le décret-loi modifiant les mesures applicables dans le cadre de la pandémie de la maladie COVID-19. 
 
 
Du changement au Portugal. En effet le gouvernement portugais a donc annoncé la levée de la plupart des restrictions. Lors de la réunion à l’Infarmed, mercredi, les experts consultés par le gouvernement portugais avaient déjà défendu un assouplissement des mesures, à savoir la fin des limitations dans les bars et clubs et un allègement des tests.
Les mesures qui entreront désormais en vigueur sont :
  • Fin du confinement des contacts à risque, devenant obligatoire uniquement pour les personnes testées positives (avec ou sans symptômes) ;
  • Recommandation de fin de télétravail ;
  • Fin des limites de capacité dans les établissements commerciaux ;
  • Abandon du passe sanitaire, sauf pour le contrôle aux frontières ;
  • Fin de l’exigence de test négatif pour l’accès aux grands événements, aux enceintes sportives, aux bars et clubs.
En revanche, certaines règles demeurent :
  • Maintien de l’exigence de tests négatifs (sauf certificat de 3e dose ou de guérison), pour les visites aux patients hospitalisés dans les établissements de santé ;
  • Utilisation obligatoire du masque dans les espaces intérieurs accessibles au public où il est actuellement requis (y compris les salles de concert).
Ces mesures resteront en vigueur jusqu’à ce qu’il y ait une “baisse significative” des décès, dont le nombre reste “très élevé”, a indiqué Mariana Vieira da Silva.
La ministre a utilisé les éléments des experts en santé publique qui ont déclaré ce mercredi quand le reste des mesures anti-covid pourrait tomber. Les experts estiment que dans cinq semaines le Portugal atteindra 20 décès pour 100.000 habitants en 14 jours, l’objectif qui lui permettra d’atteindre zéro restriction.

Attendons donc le 7 mars les nouvelles directives


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page
X