Club de lecture

Bonjour les lectrices et les lecteurs
Notre cercle de lecture se réunit le mercredi de 15 heures à 17 heures  au restaurent MECO au bord de l'Arade à Portimao. A la suite, chacune et chacun pourront prolonger le plaisir de l’échange au restaurant en prenant une collation.
Celles qui ont émis l’idée de mettre en avant des livres apporteront leur concours.
Bienvenue à celles et ceux qui auront choisi de simplement venir écouter, ils répondent dans notre club à un double objectif le plaisir d’être des nôtres et celui de leur donner l’envie de lire.
Bien à vous toutes et tous.

Jean-Pierre Blaser nous a fait part de son compte rendu de lecture du roman "Le Baiser"  de Sophie BROCAS    (Julliard février 2019)
J'ai le plaisir de vous en faire partager la lecture. (Pour lire clic ici).

Jean-Marie nous a envoyé un article après avoir lu un livre de Camilo Castelo Branco, écrivain portugais du  XIX siècle.
À travers son œuvre très féconde (262 volumes), Castelo Branco s'est intéressé à presque tous les genres : poésie, théâtre, roman historique, histoire, biographie, critique littéraire, traduction.

L'adultère mène à tout, en prison dans les temps anciens, mais aussi à connaître un des grands écrivains portugais du 19ème siècle? Camilo Castelo Branco ( 1825- 1890). Certes je l'ai lu dans une traduction en français de Joào Viegas Edition Chandeigne imprimé en 2017, le titre:" Récits de la prison de Porto." Ma lecture fut celle de celui qui connait l'histoire de la science pénitentiaire, je l'ai mise dans le grenier de mes souvenirs
C'est vrai, la plume de l'auteur autopsie une société rurale portugaise désemparée dans un moment de son évolution où elle passe d'un ordre ancien à un monde moderne dont la particularité est la cruauté.
Ce livre qui traite de trois situations permet à Camillo d'attendre sa pleine maturité morale et littéraire. Son univers s'enfonce dans le pessimisme. La "bouteille à moitié vide" le conduira, à titre personnel au suicide.
En particulier, le troisième texte concernant la petite paysanne broyé par l'hypocrisie et la misère m'a replongé dans cet univers , encore d'actualité, de la pauvreté subissant la dureté de la peine des rejetés.
A vous mes amis, bonne lecture

Marie-Claude  et  Jean-Marie