Important – DNA (Dernières nouvelle d’Algarve) Covid du 22 décembre 2021

DNA COVID du 22/12/2021

De nouvelles mesures de confinement pour les fêtes sont annoncées pour le Portugal


Le Premier ministre, António Costa, a appelé les Portugais à limiter “autant que possible les célébrations de Noël à leur noyau familial”, prévenant que ce Noël ne sera pas “normal”.
Lors de la conférence de presse à l’issue du Conseil des ministres d’aujourd’hui (22/12/2021) qui a décidé de nouvelles mesures pour contenir la pandémie, le premier ministre a énoncé une série de recommandations pour la période des fêtes, en plus des règles déjà déterminées.
“Je lance un appel aux familles pour qu’elles essaient d’éviter que la célébration de Noël implique beaucoup de personnes et dans un grand groupe familial élargi. Ce n’est pas encore le nouveau Noël normal dans nos vies et c’est pourquoi j’appelle tout le monde à contenir autant que possible les célébrations de Noël dans leur noyau familial”, a-t-il demandé.
Quelles sont les nouvelles règles ?
Interdiction de réunir plus de 10 personnes sur la voie publique le soir du Nouvel An
Les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique sont interdits la veille du Nouvel An.
Augmentation des tests gratuits
Le nombre de tests gratuits de dépistage du Covid-19 passera de quatre à six par personne chaque mois, dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie.
“Je continue à encourager les tests de masse. C’est pourquoi nous allons augmenter le nombre de tests gratuits par personne chaque mois de quatre à six”, a déclaré António Costa.
Au total, 1 040 pharmacies sont enregistrées pour effectuer des tests gratuits à usage professionnel pour le dépistage du coronavirus, ainsi que 454 laboratoires qui ont également adhéré à ce régime de remboursement exceptionnel et temporaire.
Discothèques et bars fermés à partir de samedi 25
La fermeture des discothèques et des bars avec espaces de danse que le gouvernement avait définie pour la métropole pour la première semaine de janvier sera avancée au samedi 25 décembre.
La fermeture de ces espaces de divertissement nocturne sur le continent était déjà prévue pour la période du 2 au 9 janvier 2022, après Noël et le Nouvel An.
António Costa a précisé que les établissements bénéficieront pendant cette période d’un soutien dans le cadre du licenciement simplifié et du programme Apoiar, afin de soutenir leurs coûts fixes.
Travail à distance obligatoire à partir du 25 décembre
Le gouvernement a décidé d’avancer la période pendant laquelle le travail à distance est obligatoire, en déterminant que ce régime prend effet à partir du 25 décembre 25.
Test obligatoire lors de tous les événements sportifs et culturels
L’accès aux manifestations sportives et culturelles sera subordonné à la présentation d’un test négatif pour le coronavirus, à partir du 25 décembre, quel que soit le nombre de spectateurs, a annoncé le Premier ministre.
“Nous avons également introduit le test négatif obligatoire pour l’accès à tous les spectacles culturels et étendu le test obligatoire à l’entrée de toutes les enceintes sportives, quel que soit leur taux d’occupation, sauf indication contraire de la Direction générale de la santé (DGS )”, a déclaré António Costa.
Fermeture de garderies et d’ATL
La fermeture des crèches et des ateliers de loisirs (ATL), qui était prévue entre le 3 et le 9 janvier, a été avancée au 25 décembre.
“Dès le 25 à zéro heure, (…) nous allons procéder, avec un soutien aux familles, à la fermeture des crèches et des ATL”, a annoncé António Costa.
Les espaces commerciaux à capacité limitée
La capacité des espaces commerciaux sera limitée à une personne par cinq mètres carrés pour “éviter l’entassement”.
“Nous allons introduire une mesure visant à réduire la capacité des espaces commerciaux à une personne pour cinq mètres carrés afin d’éviter les rassemblements qui ont lieu la semaine après Noël”, a-t-il déclaré.
Test négatif obligatoire dans les fêtes de fin d’année, les casinos et les restaurants
L’accès aux restaurants, aux casinos et aux fêtes de la Saint-Sylvestre nécessitera un test négatif pour le Covid-19, qui couvrira les 24, 25, 30 et 31 décembre et le 1er janvier.
“Pour les 24 et 25 de ce mois, les 30 et 31 décembre et le 1er janvier, il est obligatoire d’effectuer et de présenter un test négatif pour l’accès aux restaurants, aux casinos et aux fêtes de fin d’année”, a déclaré le Premier ministre.
Le gouvernement a décidé aujourd’hui d’avancer au 25 décembre la période de confinement qui, initialement, ne devait commencer que le 2 janvier.
Un test négatif est désormais requis pour entrer dans les hôtels et les établissements d’hébergement locaux, ainsi que pour accéder aux cérémonies familiales, telles que les mariages et les baptêmes, et aux événements professionnels.
Les rassemblements de plus de 10 personnes sont également interdits, tout comme la consommation d’alcool sur la voie publique.

 
VACCIN EN FRANCE

Pour ceux qui rentreraient en France et auraient du mal à trouver un RV de vaccination (troisième dose ou autres) la plateforme ” vite ma dose” est un tracker qui répertorie l’ensemble des RV dispos en France.
 

COVID-19 – Est-ce que je peux aller en France ?

 

Des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs avant le départ et à l’arrivée sur le territoire français. De plus, des restrictions d’accès au territoire français existent en fonction du pays de provenance des voyageurs.
Les conditions de votre venue en France seront différentes selon le pays où a débuté votre voyage et selon votre statut vaccinal. Nous n’abordons ici que le cas d’un voyage en provenance du Portugal. Pour les autres cas, voyez le site de l’ambassade de France de Lisbonne
Le schéma vaccinal est considéré comme complet :

  • 28 jours après l’administration d’une dose pour le vaccin Janssen,
  • 7 jours après l’administration d’une deuxième dose pour les autres vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments (EMA) (Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield)
  • pour les personnes ayant reçu toutes les doses requises d’un vaccin autorisé par l’OMS ne bénéficiant pas d’une reconnaissance de l’EMA, 7 jours après l’administration d’une dose complémentaire d’un vaccin à ARN messager reconnus par l’EMA.

Les mesures appliquées aux adultes vaccinés s’étendent dans les mêmes conditions aux mineurs les accompagnant, qu’ils soient vaccinés ou non.
Dans tous les cas les restrictions habituelles de voyage s’appliquent (visa, durée de séjour, etc).
Quel que soit votre lieu de départ, si vous présentez des symptômes de la COVID-19 à votre arrivée en France, vous vous verrez prescrire une mise en quarantaine, ou un placement et maintien en isolement par le préfet.
Attention, d’autres règles s’appliquent aux voyages vers et depuis les territoires d’Outre-mer français.
Pour plus d’information, consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
Des règles spécifiques s’appliquent aux transporteurs routiers.
Une classification des pays de départ a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays pourront être modifiées selon les évolutions de leur situation épidémique.

Vous arrivez d’un pays/territoire de la liste « verte ».Pays de l’espace européen

 
 Pays de l'espace européen : Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse. - PNG
Les voyageurs de douze ans ou plus ne disposant pas d’un justificatif attestant d’un schéma vaccinal complet ou d’un certificat de rétablissement à la Covid-19, datant de plus de onze jours et de moins de six mois, devront présenter avant le déplacement le résultat négatif d’un test (PCR ou antigénique) de moins de 24 heures.
Ils pourront faire l’objet d’un test antigénique à l’arrivée.
 



 

Déplacements vers le Portugal continental

 
A – Attention, depuis le 1er décembre 2021tous les voyageurs arrivant au Portugal, doivent obligatoirement présenter un test négatif au Covid-19 (PCR réalisé moins de 72h ou antigénique moins de 48h) avant l’embarquement, même s’ils disposent d’un pass sanitaire et d’un schéma vaccinal complet. Cette mesure est obligatoire pour toutes les personnes arrivant au Portugal par voie aérienne et maritime. Attention, Easy Jet demande des tests antigéniques de 24h et non de 48h !
Au Portugal, les règles d’isolement prophylactique en cas de contact avec un cas positif ne sont pas les mêmes qu’en France et peuvent aller jusqu’à 14 jours ou plus dans certaines situations.
Par voie terrestre ou maritime, des contrôles aux frontières entre le Portugal et l’Espagne sont possibles. Pour les restrictions décidées par les autorités espagnoles, il convient de consulter le site de l’ambassade de France en Espagne.
Tous les passagers arrivant au Portugal continental par voie aérienne, maritime ou en transit doivent remplir individuellement, avant leur embarquement, le Formulaire de Localisation des Passagers (PLF). https://portugalcleanandsafe.pt/en/passenger-locator-card

Le débarquement des passagers de bateaux de croisière est autorisé dans les ports portugais et soumis aux mêmes règles que le trafic aérien.
B – Concernant les frontières terrestres, qui resteront ouvertes, le gouvernement a décidé des restrictions suivantes (entrée en vigueur le 1er décembre 2021 à 00h00) :
1 – Les citoyens en provenance des pays non-membres de l’UE et des pays de l’UE considérés comme présentant un niveau de risque rouge ou rouge foncé doivent présenter :

  • un certificat numérique Covid de l’UE modalité test ou rétablissement ;
    ou
  • un test PCR négatif effectué dans les dernières 72 heures avant le passage de la frontière ;
    ou
  • un test rapide antigénique négatif effectué dans les dernières 48 heures avant le passage de la frontière.

Pour plus d’informations sur le niveau de risque des pays de l’UE : https://www.ecdc.europa.eu/en/covid-19/situation-updates/weekly-maps-coordinated-restriction-free-movement
2 – Les citoyens, en provenance des pays de l’UE considérés comme présentant un risque faible ou modéré, doivent être porteurs d’un Certificat Numérique Covid de l’UE, selon les modalités de vaccination, de dépistage ou de rétablissement de la Covid.
Voir la classification de risques par pays : https://www.ecdc.europa.eu/en/covid-19/situation-updates/weekly-maps-coordinated-restriction-free-movement
3 – Les travailleurs transfrontaliers – c’est-à-dire considérés comme exerçant leur activité professionnelle jusqu’à 30 kilomètres de la frontière – et les travailleurs des services essentiels (tels que le transport de marchandises et de passagers, les services d’urgence et de secours, de sécurité et de secours) doivent présenter le certificat numérique selon l’une des trois modalités (de vaccination, de dépistage ou rétablissement de Covid).
La Garde nationale républicaine (GNR) et le Service des étrangers et des frontières (SEF) effectueront des contrôles aléatoires aux points de passage frontaliers. Toute personne ne présentant pas l’un des certificats ou justificatifs susmentionnés sera invitée à se soumettre à un test de dépistage du SRAS-CoV-2 – à ses frais – dans des lieux qui seront indiqués par les autorités sanitaires, qui devront être situés dans un rayon de 30 kilomètres du poste de contrôle et où les citoyens devront attendre le résultat correspondant.
Les personnes qui ne présentent pas la preuve du contrôle à Covid-19 ou qui refusent de se soumettre à l’un des contrôles susmentionnés sont sanctionnées d’une amende comprise entre 300 et 800 euros.
Fichier : Medidas a aplicar nas fronteiras terrestres no âmbito do combate à Covid-19


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page
X